13 juillet 2020

Les volets italiens

Une fois n’est pas coutume, Volets Thiebaut vous emmène en voyage autour du monde. Aujourd’hui, nous partons à la découverte de l’Italie, de son histoire, de ses couleurs et de son architecture. Comme à notre habitude, nous explorons notre destination du jour à travers les spécificités de ses volets. Volets bois, volets persiennes, volets fer… Les volets traditionnels des différents pays du monde sont aussi variés en termes de styles qu’en termes de couleurs. Ces menuiseries, souvent oubliées, méritent pourtant qu’on s’y intéresse de près. En effet, les volets sont les témoins de pratiques culturelles centenaires, de l’évolution des usages architecturaux locaux ainsi que des influences étrangères ayant façonnées l’esthétique d’un territoire. On peut dire que le volet, plus qu’un élément décoratif, est tout simplement le témoin du temps qui passe.

Le volet italien n’échappe pas à cette règle. Le voyageur découvrant les villes et villages d’Italie ne manquera pas de remarquer les volets presque systématiquement présents aux fenêtres. En plus de sécuriser les ouvertures, ils offrent une ombre bienvenue face au soleil méditerranéen. Le plus souvent à lames persiennes, les volets italiens permettent également de laisser passer la brise pour rafraichir l’intérieurs des habitations.

On peut donc comparer les volets à une forme de climatisation archaïque. Ce rôle était particulièrement important en Italie, surtout dans le sud, où le climat méditerranéen entraîne de fortes chaleurs. On pense que les volets sont originaires de Grèce, où leur capacité laisser l’air circuler tout en bloquant les rayons solaires était cruciale. Ils se sont ensuite répandus dans toute l’Europe. Les volets les plus communément trouvés sont des volets bois, parfaitement indiqués pour réguler la température grâce aux capacités isolantes de ce matériau. 

Pourquoi les volets italiens sont-ils (presque) tous verts ?


En arpentant les rues de Florence, une question émerge. Pourquoi la majorité des volets sont-ils peints en vert ou en marron ? Est-ce une coutume locale ? D’autres villes semblent pourtant présenter la même singularité. L’Italie produisait-elle exclusivement de la peinture verte ? C’est peu probable. Il n’est pas évident d’apporter une réponse tranchée, mais nous allons tenter d’apporter des éléments de réponse.

En observant bien, on remarque que le gris et le marron sont également des couleurs très présentes sur les volets italiens. Avec le vert ce sont en effet les couleurs historiques utilisées pour peindre les menuiseries. Cette tradition est tellement ancrée dans la culture italienne qu’il est même parfois illégal de peindre ses volets dans une autre couleur. C’est notamment le cas à Florence, et plus largement en Toscane, ou le code Belle Arti interdit l’usage de toute autre couleur pour peindre les volets bois emblématiques de la ville.

Il semblerait que cette tradition soit née d’une croyance venue du passé. Au 18ème siècle, un des composants de la peinture verte était l’arsenic. Ce composant était considéré comme ayant la capacité de repousser les insectes, c’est donc pourquoi la plupart des volets et fenêtres étaient peints en vert. Évidemment, l’arsenic présente dans la peinture verte était complètement inefficace, mais la tradition est restée. Comme on vous le disait, le volet est un témoin du passé, qui cache des secrets bien gardés.


Ce volet typique est probablement l’un des volets les plus représentatif de l’Italie. On peut le considérer comme étant en quelque sorte l’équivalent italien de notre volet persienne français avec projection à la niçoise qui, comme son nom l’indique, est particulièrement répandu à Nice.


Cependant, à la différence du volet niçois, la jalousie italienne n’est pas forcément un volet battant. En effet, la jalousie peut être également trouvé sous forme d’un volet coulissants pliants ou même d’un simple brise soleil orientable.

Les caractéristiques principales du volet jalousie sont de pouvoir observer l’extérieur sans être vu, et d’avoir des lames orientables. Ce type de menuiserie est née en Vénétie, région dont la capitale est Venise.


Ce type de volet s’est également exporté à Lyon, depuis la fin du 18ème siècle. Les fenêtres lyonnaises sont ainsi souvent décorées d’un lambrequin dans lequel est enroulé une jalousie. La présence du volet jalousie à Lyon s’explique par la grande influence italienne à Lyon durant la Renaissance.


Les volets de Burano

Burano est une île située à 7km de Venise, reconnaissable grâce à ses maisons couleurs bonbons, ses volets verts et ses fils de linges. Pour la petite histoire, il semblerait que ce soit les femmes qui peignaient les maisons avec des couleurs vives afin que leurs maris, partis à la pêche, puissent reconnaitre leur maison au loin.

Les volets de la petite île de Burano font exception à l’amour qu’a l’Italie pour les volets persiennes. En effet, la majorité des volets qu’on y trouve, bien qu’étant de traditionnels volets bois, sont pleins. Cependant, la majorité des volets de Burano sont bien verts, et respectent donc la tradition détaillée plus haut. 

Les volets persiennes Volets Thiebaut

Nous nous inspirons des volets du monde entier pour vous proposer les plus belles menuiseries pour votre extérieur. Ainsi, Volets Thiebaut vous propose une large gamme de volets persiennes rendant hommage aux plus beaux volets traditionnels italiens.

Retrouvez nos volets persiennes parmi nos gammes de volets bois, volets PVC et volets aluminium.