21 juillet 2020

Les volets américains


Comme les autres pays, les États-Unis ont des particularités historiques et géographiques qui expliquent l’usage de types de volets différents. Cet usage et les types de volets peuvent également varier entre les différents états de ce vaste pays.

Les européens s’étonnent parfois que l’usage du volet ne soit pas très répandu aux États-Unis, notamment dans les grandes villes. Plusieurs éléments permettent d’expliquer cette particularité.

Aux USA, les volets sont souvent appréciés pour leur valeur esthétique plus que pour leur utilité. Ils ont parfois des tailles différentes des fenêtres les rendant inutiles d’un point de vue pratique. Sur certaines maisons préfabriquées, il n’est pas rare de voir de faux volets ayant un rôle purement décoratif.


D’autres éléments de réponse sont liés à l’architecture des maisons américaines. Les fenêtres à guillotine sont très répandues. Ces fenêtres ont été exportées par les colons anglais venus s’installer aux USA. Elles sont très populaires car elles permettent à l’air de circuler facilement, cependant elles ne sont pas très adaptées à l’installation de volets.

De plus, les fenêtres américaines sont le plus souvent alignées sur la façade extérieure, le renfoncement étant à l’intérieur de la pièce, ce qui ne laisse pas de place pour l’installation d’un volet extérieur. À New York ou San Francisco par exemple, les maisons de style victorien aux bow-windows carrés ne se prêtent pas à l’installation de volets.

Si l’usage du volet n’est pas aussi répandu aux États-Unis qu’en France, son utilisation reste très appréciée dans certains états, notamment au sud du pays. Le volet, déjà populaire en Europe, a été apporté par les colons espagnols, puis par les français, portugais et anglais qui l’ont implanté en Amérique du nord. Installés sur les grandes demeures coloniales, ils permettaient de réguler l’apport lumineux et la température, tout en permettant de sécuriser les ouvertures. L’utilisation de ces volets par les colons a donné naissance à des styles de volets emblématiques des USA.


Les volets américains typiques


Les « plantation shutters » ou volets persienne à lames à l’américaine

Les colons implantés dans le sud des États-Unis installèrent ces volets aux façades de leurs gigantesques demeures coloniales, implantées au milieu des plantations de coton. Le terme « plantation shutter » fait référence à cette utilisation historique sur les façades de ces maisons.

Ces volets sont caractérisés par leurs lames persiennes ajourées permettant de se protéger du soleil brûlant du sud des USA tout en laissant l’air circuler dans la maison. De plus, ils étaient peints en blanc, afin de garder de protéger au maximum l’habitation de la chaleur.

Leur style est également défini par l’usage de lames larges, appelées « lames à l’américaine », en opposition aux volets persiennes à lames à la française, plus fines. Au fil des années, ces volets ont évolué et se sont également déclinés en volets à lames ajourées orientables, permettant de moduler plus finement l’apport lumineux et la ventilation.   


Les volets persiennes traditionnels ou « coloniaux »

Les volets dits « traditionnels » ou coloniaux désignent un type de volets trouvant leur origine en Nouvelle Angleterre. Ces volets importés par les colons anglais sont dérivés des volets anglais traditionnels de l’époque. Ils se démarquent des autres volets, et notamment des « plantation shutters », par leurs lames persiennes plus fines et élégantes.

Si ces volets proviennent de la Nouvelle Angleterre et y sont toujours extrêmement répandus, on les retrouve désormais également dans d’autres états américains.

Une maison arborant des volets « coloniaux »


Les volets anti-ouragans

Dans les états exposés au risque d’ouragans, les volets sont un excellent moyen de protéger les ouvertures afin que les vitres ne soient pas cassées par des objets portés par les vents extrêmement violents. On retrouve ces volets sur la côte sud-est des USA, notamment en Floride, au Texas ou en Louisiane, qui font partie des régions les plus touchées par les ouragans.

Les volets anti-ouragans, en bois ou PVC, sont conçus spécifiquement pour avoir une résistance élevée. Ces volets anti-ouragans peuvent être de styles différents. On retrouve ces volets dans un style colonial, avec des lames persiennes à l’américaine fines, notamment sur la côte ouest ou en Louisiane.


Les volets anti-ouragans sont également très populaires dans les Bahamas, à tel point qu’ils ont donné leur nom à ce type de volet. Leur style particulier est devenu caractéristique des constructions des îles Bahamas, et s’est exporté en Floride, où ils sont largement répandus. Ces volets aux lames persiennées ont pour particularité de s’ouvrir en basculant verticalement sur la façade grâce à des fixations métalliques.