11 septembre 2020

Rénovation : comment inclure le coût dans son crédit ?


Beaucoup de Français considèrent l’achat immobilier comme un investissement sûr et d’avenir. Cela leur permet de se créer un patrimoine immobilier, mais aussi de générer des revenus grâce à la mise en location du bien.

Malgré la crise liée au coronavirus, le secteur immobilier paraît toujours autant attractif, avec une forte offre pour une forte demande. De plus, les taux d’intérêts qui avaient flambé après le confinement sont progressivement en train de revenir à la normale.

Le moment est donc bien trouvé pour contracter un crédit immobilier et acheter un bien neuf ou ancien. D’ailleurs, si vous avez des rénovations à effectuer dans votre nouveau bien, vous pouvez inclure leur coût dans le calcul de votre crédit immobilier.

Comment bien préparer son crédit immobilier ?



”Combien puis-je emprunter ?” : la question à se poser

Au moment de contracter un crédit immobilier, il est important de déterminer sa capacité d’emprunt. “Combien puis-je emprunter ?” est donc l’une des questions les plus importantes à se poser.

Selon Papernest, la réponse à cette question va principalement dépendre de la valeur de vos revenus. En effet, plus ils sont élevés, plus votre capacité d’emprunt est importante. Même s’il n’y a aucune législation concernant la capacité d’emprunt, il faut savoir que les banques acceptent rarement que le taux d’endettement soit supérieur à 35% des revenus. 

Pour calculer votre capacité d’emprunt, vous pouvez utiliser un calculateur en ligne ou effectuer un calcul simple : salaire mensuel net x 0,33 = mensualité maximale. Voici un tableau qui vous aidera à connaître le montant maximal que vous pouvez emprunter selon vos revenus pour un crédit immobilier sur 10 ans.

Salaire mensuel net

Prêt sur 10 ans

1 200 €

47 520 €

1 500 €

59 400 €

1 700 €

67 320 €

2 000 €

79 200 €

2 500 €

99 000 €

3 000 €

118 800 €

4 000 €

158 400 €

5 000 €

198 000 €

Réaliser un échéancier de son prêt immobilier

L'échéancier de prêt ou tableau d’amortissement est un document qui permet de visualiser mois par mois le remboursement du crédit immobilier. Il présente tout ce que l’emprunteur doit rembourser de façon détaillée. On retrouve donc :

> Le remboursement des intérêts
> Le remboursement de l’assurance
> Le remboursement du capital emprunté, etc.

 

Lors de la souscription d’un crédit immobilier, la banque est dans l’obligation de vous fournir un échéancier de prêt avant la signature du crédit. Cela vous permet de comparer les différentes banques et de choisir celle qui vous propose le meilleur crédit immobilier.

 

Selon Papernest, si vous voulez calculer vous-même l’échéancier de votre crédit immobilier, vous devez prendre en compte les informations suivantes :

> Le choix du prêt
> La somme totale empruntée
> Le taux d’intérêt
> La durée du crédit
> Les frais de dossier
> Le coût de la garantie

 

À l’aide d’un simulateur en ligne, vous pourrez facilement visualiser votre échéancier de crédit immobilier.

 

Une fois que vous aurez bien visualisé votre crédit immobilier, il ne vous reste plus qu’à préparer votre dossier de financement, sans oublier d’y inclure les frais liés à la rénovation de votre futur bien.

Comment inclure le coût de la rénovation dans le crédit immobilier



Un crédit immobilier est un prêt uniquement destiné à l’achat et la construction d’un bien immobilier. Cependant, il est possible d’inclure le prix des travaux dans le capital emprunté, à condition qu’ils soient liés à l’achat du bien.

 

Ainsi, vous pouvez tout à fait inclure le prix des travaux de rénovation de votre bien dans le calcul de votre crédit immobilier. En revanche, cela va entraîner une augmentation du montant de votre emprunt et peut-être de la durée de votre crédit.

 

Pour en savoir davantage sur les crédits immobiliers, consultez cette page.